• Publié le 01/08/2010 à 08:53 par oppositiongennescenterparck Tags : center parcs bremond Le Maine-et-Loire et la Vienne se disputent l'implantation d'un Center Parcs. Les élus angevins font feu de tout bois. Les Poitevins, eux, se taisent. Si Center Parcs choisit la Vienne, ce sera aux Trois-Moutiers. - Le Maine-et-Loire va se battre pour accueillir un Center Parcs… Cette petite phrase est extraite du site Internet de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Maine-et-Loire. Lorsqu'il est question de décrocher l'implantation d'un méga centre de loisirs avec 800 cottages et 500 emplois, la fameuse douceur angevine n'est plus qu'un lointain mythe. Depuis plus d'un mois, et cela dès l'annonce de la volonté officielle du groupe Pierre et Vacances d'ouvrir un nouveau parc dans le grand Ouest pour 2015, la guerre de séduction fait rage sur Internet. Et dans le Maine-et-Loire, tout le monde s'y colle : élus de gauche comme de droite vantent les mérites de leur département dans les colonnes de nos confrères d'Ouest-France, sur les sites institutionnels et d'informations, patrons, simples citoyens prêchent pour leur chapelle sur des forums, sur des blogs… Et dans la Vienne ? Tout le monde se tait comme un seul homme. « Le président du conseil général, Claude Bertaud et Jean-Pierre Raffarin travaillent sans relâche sur le dossier depuis plusieurs mois. Nous aurons la réponse en automne » concède-t-on tout juste dans l'entourage des deux élus UMP. Entre Angers et Poitiers, c'est donc le jour et la nuit. Le président UMP du conseil général du Maine-et-Loire, Christophe Béchu, très proche de Nicolas Sarkozy, multiplie les sorties, les déclarations et les promesses d'aides financières. Jean-Pierre Raffarin, habituellement si à l'aise sur la scène médiatique, n'a pas lâché la moindre petite phrase pour évoquer la candidature des Trois-Moutiers. Le Maine-et-Loire qui a dix longueurs d'avance sur le terrain de la communication a-t-il pour autant déjà décroché la lune ? Pas si sûr. Dans la Vienne, les élus de droite et de gauche, conscients de l'importance de ce dossier pour le nord Vienne, sont au moins unis dans le silence. Et tous savent qu'ils disposent, chacun de leur côté, d'atouts et d'appuis considérables (lire ci-contre). Côté Maine-et-Loire, Internet a aussi ses inconvénients. Aux côtés des sites enflammés, vantant les mérites de ce département et favorables à Center Parcs, émergent des blogs d'opposants, défenseurs de la nature, de plus en plus virulents. Dans la Vienne, sur ce terrain-là, c'est comme chez les élus. C'est silence radio ! Source: http://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/ACTUALITE/Environnement/Center-Parcs-faut-il-se-taire-ou-fanfaronner


    votre commentaire
  • Publié le 29/07/2010 à 17:17 par oppositiongennescenterparck Tags : libellule Mais qui se cache donc derrière ce nom barbare ? Et bien en fait c'est le nom de la libellule (Leuccorhine à front blanc) découverte voilà 2 ans sur les rives de l'étang de Joreau. Oui mais qu'est-ce que cela veut dire ? Et bien cette libellule fait partie de la liste rouge des espèces menacées, tout comme les grands singes ou même encore les dauphins d'eau douce. Elle est protégée par un arrêté du 23 juillet 1993 (directive des oiseaux/habitat : annexe IV, convention de Berne : annexe II). Sa survie est liée à son habitat. Toute modification de son lieu de vie peut entrainer sa disparition. L'étude faite par les chercheurs de la LPO sur le site de Joreau, doit être rendue en septembre 2010. En un mot, cette libellule et son environnement sont intouchables...


    1 commentaire
  • Accueil

    Publié le 27/07/2010 à 22:51 par oppositiongennescenterparck Tags : élus élu mairie maire fulneau Vous avez découvert dans le "Gennes Infos" le mot du Maire, peut être en réponse à la lettre que l'association lui a adressé. Nous sommes très étonnés car nos élus ne semblent pas êtres informés de l'avancement du projet, ni de la décision du Conseil Général, et encore moins du groupe "Pierre et Vacances"... Mais alors, comment expliquer que certains propriétaires aient reçu la visite de nos élus et d'élus d'autres communes ? Mais le plus fort c'est qu'un représentant du groupe "Pierre et Vacances" ait lui aussi contacté ces mêmes personnes, avec des offres d'achats ... Pour un projet qui n'en n'est qu'au début des discutions...

     


    1 commentaire
  • Vous pouvez télécharger le bulletin d'adhésion à l'adresse suivante :

    http://dl.free.fr/lHac1Met7

    L'adhésion est de 5 euros minimum. Merci de retourner le bulletin à l'adresse de l'association figurant sur le document.


    votre commentaire
  • Quel est le prix d'achat d'un "cottage" à Center Parcs ? réponse : en moyenne 300 000€. Comment défiscaliser en achetant un "cottage" ? Grace à la loi "BOUVARD LMNP. (LMNP signifie location en meublé non professionnelle ... C’est un statut assez ancien dans la fiscalité qui permet de récupérer le montant de la TVA ( 19.6 %) sur un bien acheté). (La loi bouvard autorise une réduction d’impôt pour l’investisseur fixée actuellement à hauteur de 25% du montant HT du bien ( répartie sur 9ans )). Si l’on suppose que la valeur moyenne des cottages est de 300 000 euros , l’Etat reversera en moyenne à chaque investisseur 49164 euros de TVA + 62709 euros de Loi bouvard ... Si l'on suppose que Pierre et Vacances souhaite implanter 600 cottages et que sur les 600, 500 soient vendus à des investisseurs, cela fait : 500 X 111873 € = 55 936 500 €... donc si l'on reprend l'argument des emploois pour ce projet, pour 300 emplois (équivalent temps plein), l'état et les collectivités (8 millions d'euros de subventions régionales au mieux) vont verser : 56 + 7 = 63 millions d'euros. Chaque emploi va donc nous couter 210 000 €, soit 210 mois de salaires, pour une personne à 1000 € net par mois, soit 17.5 ans de salaires...


    votre commentaire