• Center Parcs : faut-il se taire ou fanfaronner ?

    Publié le 01/08/2010 à 08:53 par oppositiongennescenterparck Tags : center parcs bremond Le Maine-et-Loire et la Vienne se disputent l'implantation d'un Center Parcs. Les élus angevins font feu de tout bois. Les Poitevins, eux, se taisent. Si Center Parcs choisit la Vienne, ce sera aux Trois-Moutiers. - Le Maine-et-Loire va se battre pour accueillir un Center Parcs… Cette petite phrase est extraite du site Internet de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Maine-et-Loire. Lorsqu'il est question de décrocher l'implantation d'un méga centre de loisirs avec 800 cottages et 500 emplois, la fameuse douceur angevine n'est plus qu'un lointain mythe. Depuis plus d'un mois, et cela dès l'annonce de la volonté officielle du groupe Pierre et Vacances d'ouvrir un nouveau parc dans le grand Ouest pour 2015, la guerre de séduction fait rage sur Internet. Et dans le Maine-et-Loire, tout le monde s'y colle : élus de gauche comme de droite vantent les mérites de leur département dans les colonnes de nos confrères d'Ouest-France, sur les sites institutionnels et d'informations, patrons, simples citoyens prêchent pour leur chapelle sur des forums, sur des blogs… Et dans la Vienne ? Tout le monde se tait comme un seul homme. « Le président du conseil général, Claude Bertaud et Jean-Pierre Raffarin travaillent sans relâche sur le dossier depuis plusieurs mois. Nous aurons la réponse en automne » concède-t-on tout juste dans l'entourage des deux élus UMP. Entre Angers et Poitiers, c'est donc le jour et la nuit. Le président UMP du conseil général du Maine-et-Loire, Christophe Béchu, très proche de Nicolas Sarkozy, multiplie les sorties, les déclarations et les promesses d'aides financières. Jean-Pierre Raffarin, habituellement si à l'aise sur la scène médiatique, n'a pas lâché la moindre petite phrase pour évoquer la candidature des Trois-Moutiers. Le Maine-et-Loire qui a dix longueurs d'avance sur le terrain de la communication a-t-il pour autant déjà décroché la lune ? Pas si sûr. Dans la Vienne, les élus de droite et de gauche, conscients de l'importance de ce dossier pour le nord Vienne, sont au moins unis dans le silence. Et tous savent qu'ils disposent, chacun de leur côté, d'atouts et d'appuis considérables (lire ci-contre). Côté Maine-et-Loire, Internet a aussi ses inconvénients. Aux côtés des sites enflammés, vantant les mérites de ce département et favorables à Center Parcs, émergent des blogs d'opposants, défenseurs de la nature, de plus en plus virulents. Dans la Vienne, sur ce terrain-là, c'est comme chez les élus. C'est silence radio ! Source: http://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/ACTUALITE/Environnement/Center-Parcs-faut-il-se-taire-ou-fanfaronner


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :